blog des chineurs par Yves de la Gaudinière

11 avril 2016

SOLEX Yves de la gaudinière SOLEX

SOLEX ou vélosolex qui s'en rappelle !

Quelle merveilleuse invention !

et bien c'est pas fini ça roule toujours et c'est increvable !

SOLEX ECLATE MOTEUR 3800

SOLEX REF

SOLEX S 2200

SOLEX VOUS ETES PARMIS EUX

SOLEXINE 02

SOLEXINE 01

SOLEX 3800 02

SOLEX 3800 01

LE KM A PRIX REDUIT

SOLEX 3300 01

SOLEX 3800 01

SOLEX 3800 02

SOLEX ECLATE 3800

CES 11 FICHIERS JPEG 150 DPI MINI 1.5 Méga  10 Euros

bien sûr sans le nom du site de la ferme.........

Posté par gaudiniere à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


01 avril 2016

Yves de la GAUDINIERE expert en céramique de VALLAURIS

J'organise cet été une exposition vente sur la céramique de VALLAURIS des années 1800 à 1980

Si vous avez des pièces originales signées je suis à votre disposition pour les proposer dans

le cadre de cette exposition

me contacter 0674742407

gaudiniere41@akeonet.com

 

jean gerbino

Jean GERBINO

CLEMENT MASSIER VALLAURIS 1900Clément MASSIER 1901

 

CPA009

 

Posté par gaudiniere à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2016

Yves de la gaudinière

brocante

 

Bientôt le retour des brocantes ! passez à l'action, Faites vous plaisir et surtout restez connecté ! 

Posté par gaudiniere à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2015

ESPACE TINTIN

En 2011 la boutique de la ferme de la gaudinière à Cour Cheverny ouvre un espace dédié aux tintinophiles !!

P1000705

Posté par gaudiniere à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 juillet 2015

BD JOURNAL DE TINTIN ET SPIROU

                  Plus de 1500 exemplaires de l'hebdomadaire "journal de tintin" et "spirou" à la vente au numéro / par lot ou années complètes.

DESOLE TOUT EST VENDU

 

 

P1030356

spirou

Années 1978 à 1988 complètes

 

P1030357

 

www.fermedelagaudiniere.com

   Yves THOREL

 06 74 74 24 07

 

 

Posté par gaudiniere à 17:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 avril 2014

MIROIRE AU MERCURE

Miroir au mercure

 

L'histoire du miroir au mercure

Les miroirs dans l'antiquité et jusqu'au Moyen âge n’étaient que de simples disques de métal légèrement convexes et polis selon la forme du miroir. Ce n'est qu'à partir du XIIIéme siècle, que des miroirs en verre apparurent en Europe. Ces miroirs se composaient d’une surface de verre sur laquelle était appliquée une plaque de plomb ou d’argent poli.

c'est au XVème siècle à Venise que se développe la fabrication des miroirs étamé (les fameux miroirs au mercure). La méthode d’étamage consistait à revêtir une plaque de verre d’un alliage (amalgame) de mercure et d’étain. On couvrait la surface de feuilles de papier d’étain, qui étaient poncées, lissées et recouvertes de mercure. Puis, on maintenait fermement un chiffon de laine sur la surface à l’aide d’une masse en fer pendant environ une journée. On inclinait ensuite la plaque de verre afin d’enlever le mercure en excès : apparaissait alors une surface lustrée. Ces miroirs vénitiens avaient un grand pouvoir de réflexion et surtout étaient d'une pureté exceptionnelle mais ne pouvaient avoir que des dimensions réduites car ils étaient fabriqués à partir de cylindres de verre soufflé que l'on fendait et que l'on aplatissait sur une pierre.

Posté par gaudiniere à 14:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2010

VERRE OU CRISTAL ?

IMGP6388

A découvrir dans la boutique de nombreuses pièces d'une grande fabrique de cristal / VERLYS France contraction de Verrerie et Andelys, une des plus réputées verrerie de l'époque Art-Déco (1930) comme Lalique, Etling, Sabino..Fabrique rachetée par les U.S.A en 1940

IMGP6389.

Posté par gaudiniere à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2010

LA PASSION DE L'OBJET

Posséder un objet ancien, mobilier, peinture, sculture ou autre c'est s'approprier un peu d'un matériau, d'une technique, d'une époque, d'un artiste.
Chacun doit y trouver son plaisir, investisseur, amateur d'art, collectionneur ou particulier qui soigne son intérieur.

Acheter un objet ancien, doit être considéré comme un plaisir / investissement.
Pour que ce placement soit rentable il y a 5 régles à respecter

1/ S'assurer que l'objet que vous achetez est authentique.

2/ Vérifier son état.

3/ Payer le juste prix.

4/ Avoir un coup de coeur !

5/ S'adresser à un professionnel.

Si toutes ces conditions sont réunis vous avez en main un véritable trésor.

Mais pour cela il faut prendre quelques précautions.

Sur ce blog à disposition des internautes chineurs, vous pouvez poser toutes les questions nécessaires pour enrichir vos connaissances, les internautes et professionnels vous répondrons ici.

VOUS AUREZ AINSI LIMITE LE RISQUE LIE A TOUT PLACEMENT !

Yves THOREL

Posté par gaudiniere à 18:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 janvier 2010

LES CERAMIQUES

albert_thiry_vallaurisgerbino_vallaurisHENRY_limoges_1picasso_salins_1statuette

 

Vérifiez vos connaissances !

artistes , fabriques ?

Posté par gaudiniere à 18:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2009

LE GRES DEFINITION

Les terres à grès sont des argiles secondaires ou sédimentaires, plastiques dont la vitrification s’effectue de 1 200°C à 1 300°C environ. Cuites, leur couleur va du chamois ou gris clair à un gris plus foncé ou au brun.

Elles varient beaucoup dans leur plasticité et leur température de cuisson et il n’y a pas de distinction bien nette entre les terres à feu ou à grès. En fait, la classification des types d’argile repose plus sur leur utilisation céramique que sur leur véritable nature chimique ou physique ou sur leur origine géologique. La même argile peut très bien être employée à la fois comme terre réfractaire pour faire des briques à feu et pour la fabrication de grès cuisant à haute température.

La seule limitation étant la présence de composés chimiques favorisant la fusion à ce niveau de température.

Les oxydes métalliques, les composés alcalins ou acides, les sels ont pour effet systématique d’abaisser la température de fusion de la terre en la rendant impropre à la cuisson à haute température : la terre fond littéralement et le tesson s’affaisse comme un verre.

Bien des argiles sont utilisables pour la fabrication du grès sans aucune modification. Elles peuvent avoir exactement la plasticité requise pour le tournage et présenter les caractères spécifiques du grès quant au séchage et à la cuisson.

Les petits ateliers du siècle dernier, qui produisaient de la poterie utilitaire, employaient d’habitude une terre à grès extraite dans le voisinage et préparée sans aucune autre addition. Ce genre de pâte naturelle peut donner des couleurs et des textures très agréables et bien prendre les engobes et les glaçures pour grès à hautes températures.

Après la porcelaine véritable, le grès occupe la deuxième place dans la production de poteries artisanales de qualité.

Le grès est employé depuis l'antiquité, et toujours actuellement de façon industrielle pour la production de canalisations, notamment pour l'assainissement. Pour cette utilisation, il est considéré comme un matériau plus durable que les matières plastiques ou la fonte, mais est légèrement plus difficile à mettre en œuvre, et n'est pas adapté aux fortes pressions.

Dans le bâtiment, le grès étiré ou pressé est utilisé pour réaliser des carrelages de sol résistant. Le grès pressé, teinté dans la masse, est nettement plus dur et résistant que le grès émaillé.

Posté par gaudiniere à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]